Poupées d’empathie

Objectifs primaires

De plus en plus utilisées dans les EHPAD, ces poupées sont souvent utilisées chez les malades atteints d’Alzheimer. Outre le fait d’être une alternative aux médicaments, elles permettent une vraie interaction entre patients et personnel soignant. Les ramenant à leurs souvenirs d’enfance ou la jeunesse de leur propres enfants. Une sorte de thérapie par l’objet en somme.

Le personnel se sert de ce matériel pour inciter les malades à renouer avec leurs sentiments et leurs émotions. Une ouverture au dialogue pour mettre des mots sur les maux profonds.

Application à la maison

En gardant ces méthodes en tête, je voudrais continuer à « libérer la parole  » des enfants. En effet, j’ai le sentiment qu’en mettant en place le même type d’ateliers, sous forme de jeu de rôle à la maison, cela permettrait aux enfants de mettre des mots sur leurs sentiments. Même si j’ai bien peur que tous n’y adhère pas, je pense que j’ai de bonnes chances avec les deux plus jeunes.

Il est donc évident qu’une petite Rubens barn viendra agrandir la famille sous peu. Quentin est tombé amoureux d’un modèle qui ne lui ressemble pas beaucoup. J’aurais préféré un poupon plus à son image mais je me demande si c’est bien important.

J’ai hâte de pouvoir faire un retour sur ce matériel, je voulais depuis longtemps une poupée Waldorf mais il me manquait quelque chose. Je pense avoir trouvé ce qu’il me manquait avec cette marque, plus réaliste, tout en rondeur, sans pour autant avoir le moindre morceau de plastique.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s